Nantes

naturopathe, naturopathie, phytothérapie, herboriste, aromathérapie, le chemin de la nature, la santé au naturel, sobriété heureuse, la santé par la nature, bain de forêt, huiles essentielles, herboristerie, biorespiration, médecine douce, médecine naturelle, la forêt chante,

La Sylvotherapie "Samauna" :

Une Approche douce et naturelle

Femme médecine,chamane

La sylvothérapie Samaùma, "the mother of trees ", est une médecine douce située à la rencontre des approches traditionnelles par l'énergie vitale ( chi, prana, ki...) et de la sylvothérapie de reliance vivante ( véritable biothérapie par les arbres et la forêt ). Elle assiste notre mouvement de guérison, de vitalité et  d'épanouissement, tout autant que notre quête humaine et spirituelle, puisque c'est une approche qui considère l'être comme une totalité indivisible. En effet, au coeur de l'écosystème humain, l'âme et le corps, les dimensions psychique, émotionnelle, et physique y oeuvrent ensemble dans un continum vital essentiel, comme un arbre ( racines, sèves, tronc, branches, feuilles...) lui-même relié par un lien fondateur à la forêt ( communauté,famille) dans un réseau vivant, protecteur, et nourricier.

Prendre soin de cet écosystème sensible nous offre de nous sentir en harmonie avec nos proches, notre communauté, la nature et toutes formes de vie en choisissant de mettre en mouvement des processus naturels d'interactions positives et de guérison.

"Tout ce qui apporte de la guérison à notre corps, à notre mental et/ou à notre esprit est Medecine "

Le Chemin de la Nature :

Inspirée de la naturopathie, des bioénergies, et de l'intelligence de la Nature, la sylvothérapie Samaùma est un art de vivre au naturel qui contribue à la promotion d’une santé globale et durable, qui ne se substitue pas

à la médecine conventionnelle mais la complète.  Elle s’inscrit en parfaite complémentarité avec les autres pratiques sanitaires, médicales et/ou paramédicales.

C'est avant tout un ensemble de pratiques visant à aider l’organisme à guérir de lui-même, et à s'épanouir, par des moyens exclusivement naturels. ( bio-respiration, bioénergie, psychologie positive, conseils en naturopathie, musique thérapeutique, bains de forêt...)  Elle repose sur une théorie selon laquelle la force vitale de l’organisme permet à celui-ci de se défendre et de guérir spontanément. Le tout étant de savoir entrer avec lui dans une communication sensible, vivante et harmonique. Donc, d'apprendre à mieux s'entendre et se connaître !

"La santé est régulée, assistée, optimisée par le propre pouvoir de guérison de la nature ( vis medicatrix naturae), lui-même considéré comme une propriété inhérente à l’organisme vivant"

La maladie ( "mal a dit" ) et le sentiment de mal-être sont les symptome d'une

perte d'équilibre dans l'écosystème vivant du corps et de l'être.

Alors que la médecine allopathique va traiter ces symptomes pour les faire disparaître, la médecine douce

va accueillir et écouter attentivement le message de ces symptomes, comme une information qui éclaire le désiquilibre présent, en prenant en considération non seulement l'aspect physique, mais aussi mental, énergétique, et spirituel.  Il s'agit donc non plus de faire taire un symptôme (un message) mais de rétablir un équilibre, afin que l'expression de ce symptome (message) ne soit plus nécessaire.

Quand à la sylvothérapie Samaùma, elle se fonde sur le ré-équilibrage et la relaxation, qui permet une ouverte, saine et organique, donc une circulation libre de l'énergie vitale. ( elle est aussi appelée chi, prana, ou ki dans différentes traditions ) 

mots clés : reliance vivante, biorespiration, naturopathie, nutrition, bain de forêt, relaxation, psychologie positive, santé et environnement, bilan vital, ressources naturelles.

 

EN HARMONIE AVEC L'INTELLIGENCE DE LA NATURE !

La Médecine douce, KEZAKO ?

La médecine non conventionnelle, également appelée médecine alternative, médecine parallèle, médecine holistique, médecine naturelle et médecine douce, comprend une grande variété de méthodes de traitement, souvent issues de traditions anciennes.  "Cette autre médecine existe (...) on l'appelle médecine douce parce que, à la différence des traitements d'urgence que privilégie la médecine officielle, elle veut aller dans le sens de ce que le corps réclame. (Le Nouvel Observateur, 7 avr. 1980)"